Gelée royale

La gelée royale est connue pour ses nutriments essentiels depuis l’Antiquité et pour ses nombreux effets bénéfiques. C’est un véritable booster pour système immunitaire. Il peut prévenir les maladies dégénératives. La substance peut également traiter les maladies du système digestif et peut être utilisée comme anorexie.

La gelée royale est le produit de sécrétion des abeilles ouvrières de la ruche. La matière est blanche avec des reflets nacrés. Habituellement jaune clair, la couleur devient plus foncée au contact de l’air. Sa consistance est gélatineuse, et l’odeur de fenouil est reconnaissable car on sait que plus l’odeur est prononcée, plus la gelée est fraîche. Son goût aigre-doux est également caractéristique. C’est une gelée très nutritive. Les larves d’abeilles sont nourries au début de leur vie pour se développer. Cependant, la reine des abeilles peut être consommée à vie, elle est donc appelée gelée royale. Chaque année, une ruche peut produire jusqu’à 300 grammes de gelée.

Les propriétés médicinales de la gelée royale

  • La gelée royale est le véritable stimulant général de l’organisme, notamment du système immunitaire.
  • C’est aussi un producteur d’énergie mentale et physique. Par exemple, il aide à combattre la fatigue.
  • Il peut également combler les carences de l’organisme, réguler le métabolisme et restaurer les fonctions physiologiques.
  • Combat le vieillissement cutané, en particulier les rides.
  • Il aide à combattre l’eczéma et à traiter la peau sèche.
  • Renforce l’effet des ongles et des cheveux.
  • Aide à combattre l’acné.

Indications de traitement habituelles

La gelée royale stimule le système immunitaire. Il aide à combattre la fatigue, l’épuisement et même la dépression. Dans d’autres cas, il est également très efficace contre l’impuissance, le froid et même la perte de mémoire. C’est un véritable exhausteur et stimulant. La gelée royale soutient le rétablissement des gens. Il a également un effet protecteur contre les maladies externes et les attaques telles que les bactéries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *