Huile de coco

La noix de coco, ce fruit exotique, synonyme de vacances, est en plein essor. L’eau de coco, le lait de coco et même l’huile de coco ont rapidement développé leurs utilisations ces dernières années. Dans ce cas, l’huile de coco est l’un de ses nouveaux produits polyvalents recommandés par les adeptes des alternatives naturelles. Cependant, il doit être utilisé avec prudence et prudence.

En cuisine

L’huile de coco est une huile végétale propre à la consommation. Il est utilisé pour la cuisson de certains aliments et pour l’assaisonnement à froid. Mais son utilisation dans l’alimentation est souvent critiquée.

Il y a quelques mois, la professeure d’épidémiologie de l’Université de Harvard, Karine Michels, a déploré l’utilisation de l’huile de coco en cuisine. Dans un discours intitulé «L’huile de noix de coco et autres erreurs nutritionnelles», elle a qualifié le produit de «pur poison». L’huile de coco est composée à plus de 80% d’acides gras saturés. Par conséquent, il n’est pas recommandé pour les patients atteints de cholestérol. Pour Philippe Legrand, expert à l’Anses (Agence nationale de l’alimentation, de l’environnement et de la santé et de la sécurité au travail), ce qui devrait être interdit, ce n’est pas la consommation d’acides gras, mais l’usage excessif.

Par conséquent, il n’est pas recommandé d’utiliser l’huile de coco pour le cholestérol, les maladies cardiovasculaires ou les groupes à haut risque. En revanche, chez les sujets sains, il peut être utilisé … mais toujours avec prudence. L’huile de coco peut également très bien résister à des températures élevées et ne se détériorera pas à cause de la chaleur comme les autres huiles.

Cheveux

L’huile de coco aura un effet miraculeux sur vos cheveux. Particulièrement recommandé pour les cheveux secs ou cassants. Il sera votre allié pour réparer et nourrir vos cheveux. Il aide également à envelopper et à restaurer l’élasticité des cheveux bouclés. Le résultat: des cheveux doux et sains. Cependant, évitez de l’utiliser sur les cheveux gras.

Peau

L’huile de coco a de nombreuses utilisations connues sur la peau. En surface, il n’est pas recommandé comme traitement car il a un fort effet acnéique. En revanche, l’huile de coco est très adaptée pour le démaquillage. Sa nature huileuse permet d’éliminer même le mascara le plus tenace sans endommager la peau.

Sur le corps, l’huile de coco est appréciée pour son odeur et sa douceur. Surtout en hiver, il peut réduire considérablement la déshydratation et calmer la peau sujette aux rougeurs. L’huile de coco est également utilisée dans le savon en raison de son pouvoir moussant et de sa capacité de durcissement au-dessus de 25 ° C.

Nous aimons également appliquer de l’huile de coco sur nos lèvres ou l’utiliser comme huile de massage. Si vous n’aimez pas le goût de la noix de coco, utilisez de l’huile de monoï, obtenue en trempant des fleurs dans de l’huile de noix de coco.